Reconversion à presque 33 ans

Bonjour,

Pour la faire courte : j'ai presque 33 ans et 3 enfants de moins de 7 ans.

Je m'ennuie vraiment au job. J'ai suivi un cursus universitaire qui ne me plaisait pas, plutôt par obligation.

Je rêve de me réorienté, mais pleins de choses me retiennent.
Je dois ramener un salaire, car avec celui de mon mari seulement ça ne tient pas.

J'aurais rêvé de faire ambulancière, mais je pense que je suis trop âgée, et toutes les formations que j'ai vues sont à 100%.
Ou qqch du même type, style réfgulatrice du 144, etc.. C'est vraiment un univers qui me passionne, et comme je suis qqun de très empathique, ça me correspondrait bien. Je fais partie des samaritains de mon entreprise et j'aime bcp ça.

Je cherche donc des témoignages de personnes dans le domaine ? Y'a-t-il des formations pas à plein temps ?
Mais aussi de mamans qui se sont reconverties après la trentaine et avec des enfants ?

Merci !!

Hello,

Pour répondre à tes questions, il y a plusieurs écoles d’ambulancier en Romandie, je sais qu’à Genève c’est à temps plein, mais il me semble que celle à Lausanne offre l’option en cours d’emploi, à vérifier.

Pour faire régulatrice au 144, il faut soit être ambulancière soit infirmière, en tout cas le dernier poste vacant que j’ai vu c’était ce qu’ils demandaient.

Maintenant si tu veux te rapprocher des soins mais en ayant pas une formation trop longue, tu peux commencer par aide-soignante ou le CFC d’ASSC.

Idéalement le métier d’infirmière t’offre plus de possibilités mais c’est 4 ans d’etudes.

Pour mon expérience, me suis reconvertie au métier d’infirmière à 25 ans mais je n’avais pas d’enfant, et prochainement je vais commencer une spécialisation de 2 ans, avec des 2 petits.

Bonne chance dans ta reconversion, c’est un super projet!! ;)

.....
.....
Venez jeter un petit coup d'oeil à mes annonces!!
Je vends plein de jouets, d'habits de bébé fille et garçon!!

https://www.anibis.ch/fr/advertlist.aspx?mid=745585

Mais g fait une spécialisation de 36 mois pour mon travail et un CAS. J étais plus âgée que toi!
Du coup g un job de responsable pédagogique et je suis infirmière en soins intensifs. C est top, a 80% avec un enfant et bb en route :0)
Mon mari est en horaires irréguliers, en astreintes et en nuits: moi pareil. Je travaille avec des ambulanciers et ils ne font en général pas d heures sup: c est déjà ca!
Ça demande une bonne flexibilité horaire et un très bon état physique, surtout le dos. As-tu déjà fait qques noria de stage?
J’en ai fait au cardio-SMUR et j’ai bien aimé, même si je. Trouvais que le matos était lourd; je porte mes patients mais je ne dois pas courir en les portants. Le salaire d’ambulancier et infirmier est bien différent...
Ceci dit, si tu es intéressée je peux m’en renseigner et à Genève et à Berne à l’école MÉDI qui est top et que je connais pour une reconversion.
Je dis qu’il faut suivre tes rêves surtout professionnels au vu du temps qu’on passe au boulot!

Je rebondis sur l’idée d’ASSC: certes c’est en cours d’emploi, mais c’est pas rempli d’adrénaline, c’est assez répétitif; je donne mon point de vue d’infirmière en soins intensifs qui aime quand ça bouge .mais pourquoi pas, c un pied dans Les soins!
Il est aussi important à mes yeux que ta famille te soutienne. Et que tu saches que tu ne pourras pas être là à tous les Noels, fêtes etc...
A dispo donc :0)))

J’ai montré ton post à une copine et voici sa réponse :

Bonjour,
Voici mon état actuel des choses,
J'ai 35 ans, maman solo de 2 enfants
J'ai un cfc de laborantine en biologie à la base et après mes enfants et une séparation je me suis retrouvée dans l'urgence de retrouver un job..
J'en ai trouvé un dans la sécurité et ça m'a donné envie de travailler + dans le domaine de l'assistance à la population
Du coup je me suis engagée dans ma ville comme pompier volontaire.
Et j'ai en projet de devenir ambulancière....
Alors c'est pas simple.
Le mieux, si vous avez le temps et les moyens, c'est de s'inscrire dans une des hautes écoles (Lausanne ES-ASUR, Genève ou Berne). Mais les places sont limitées, il faut un dossier en béton et l'attente peut être longue......
Sinon il y a des écoles privées émergentes (Par ex DTA formation à Genève, où j'ai commencé les cours)..
C'est un gros gros investissement..
Faut compter environ 9000.- pour la préparation et l'inscription au brevet fédéral. Parallèlement il vous faudra un stage en entreprise.. et c'est là où le bas blesse en école privée > Vous serez avec de la chance engagée comme chauffeur BLS-AED (Ce qui implique que vous ayez déjà votre permis poids-lourd en poche..)
Bref c'est compliqué..
La meilleure des options reste les hautes écoles, car elles vous met les stages pratiques dans la formation
Mais voilà, financièrement c'est lourd..
Personnellement je ne sais pas encore si je vais réussir à tenir le coup
Si vous avez suffisamment de soutien, de finances, de temps pour étudier, et de chance..... c'est faisable
Mais il va falloir s'accrocher
Une fois le brevet fédéral de technicien ambulancier en poche vous pouvez aussi pratiquer un moment et même continuer ainsi
Si votre projet est de devenir ambulancière, il y aura encore 2 ans à faire uniquement dans les hautes écoles, et d'après ce que j'ai entendu c'est très dur.
Voilà, c'est mon expérience en direct.

Pour t’aider à cibler le/les métiers qui te plairaient, et si tu peux, demandes à faire des journées d’observation dans un hôpital et tu pourras voir des infirmières, aides, ASSC, et dans une entreprise d’ambulance, des ambulanciers et techniciens-ambulanciers... l’immersion est le meilleur moyen pour te projeter dans un métier.
Ensuite si tu as ciblé LE métier, vas à l’office d’orientation professionnel et eux pourront t’aider à trouver la formation qui te convient.

Après c’est clair que quoique tu décides d’entreprentre, c’est une décision familiale et non personnelle.
Il faut avoir les ressources financières, le soutien de toute ta famille, une bonne organisation et beaucoup de motivation, MAIS rien est impossible et on trouve très souvent des solutions ;)

Je te souhaite de trouver ta voie!!

.....
.....
Venez jeter un petit coup d'oeil à mes annonces!!
Je vends plein de jouets, d'habits de bébé fille et garçon!!

https://www.anibis.ch/fr/advertlist.aspx?mid=745585

Hello Tarteauxpoires,

Désolée je vais paraitre sûrement rabat-joie mais est-ce que ton idée est vraiment réaliste ?
En effet tant dans le cadre professionnel que privé j'ai déjà vu beaucoup de personnes qui se lancent dans une reconversion sans avoir réellement réfléchi aux tenants et aboutissants.
Sans avoir fait des calculs exacts, plus de 80% des gens que je connais qui avaient commencé ont laissé tomber ou ont échoué en cours de route…

Points à examiner avant de te lancer dans ton cas (à mon avis):
- Est-ce que ton mari te soutient réellement dans ta démarche sur le long terme ? (Tu as posté un message concernant une séparation il y a quelques mois…)
- Etes-vous prêts à et avez vous les moyens de renoncer à ton salaire pendant plusieurs années et en plus à investir une somme importante dans ton écolage ?
- Qui va garder vos enfants pendant ta formation (oui, c'est à plein temps) ?
- Comment vas-tu pouvoir prendre du temps pour étudier et réviser en cours de formation si tu as 3 enfants en bas âge ?
- Comment allez-vous vous organiser pendant les stages obligatoires avant et pendant la formation ? En tenant compte du fait que dans le cas des ambulanciers ou autres personnels de soins, ces stages comportent du travail de nuit et du Week end…

Si tu as des réponses positives à toutes ces questions, c'est peut être faisable, mais sache encore que l'admission aux écoles d'ambulanciers se fait sur dossier, après un stage préalable et un examen d'entrée, et que vu le très grand nombre de personnes intéressées par se secteur, la grande majorité des gens qui se présentent ne sont pas admis.

non on avait une collaboratrice dans notre entreprise qui a quitté son poste car elle voulait devenir ambulancière, mais pour éviter tout la formation elle a fait l'armée ce qui lui a fait gagné une partie de la formation.

mais je sais pas si tu serais pas trop *veille* pour l'armée et du coup c'est aussi compliqué avec les enfants.

Voilà c'était juste une idée comme ça

Mes deux poupettes sont âgées de 7 ans et 9 ans

Hello,

Juste pour dire que à 33 ans c'est un moment très particulier biographiquement et oui! C'est bien si tu sens une impulsion à changer de direction et peut la suivre...
Le psy parlent d'un moment ou qqchose doit mourrir et autre chose devenir. C'est aussi un peu le milieu de la vie active et les forces qu'on a eu juste là diminuent ensuite (au profit de forces plus spirituelles heureusement!)


"A la matière se vouer, c'est broyer des âmes; en l'homme se contempler c'est édifier des mondes" R. Steiner

Coucou,
je ne me suis pas reconvertie à proprement parler car je n'ai pas suivi de formation secondaire, mais j'ai totalement changé d'univers professionnel, et donc de boulot à la naissance de ma fille.Pas facile tous les jours:-)
Comme souligné par Florinette, il faut vraiment que tu voies la faisabilité pratique et financière de ton projet, et aussi éventuellement voir comment te réorienter sans forcément tout recommencer (changer de milieu professionnel tout en conservant plus ou moins le même job, par exemple) ; as-tu déjà fait un bilan de compétences? cela te permettrait de prendre du recul sur ta situation tout en te confrontant à la réalité des possibilités.
Par ailleurs, as-tu déjà fait des stages d'ambulancière pour voir si ça te conviendrait? Attention à trop d'empathie dans les métiers d'urgence, parfois on s'use vite...
en tout cas, bonne chance!

Merci à toutes pour vos commentaires !

Je suis une formation dans le social (HES) sur 5 ans (donc 2 jours par semaine), maman solo de 4 enfants (qui ont entre 18 et 10), et en travaillant 2 jours dans une école...Pas facile tous les jours, mais faisable si on est motivée ! Mon aînée devrait avoir son bachelor avant moi, en commençant après !
Le métier d'ambulancière me tentait aussi, mais absolument pas conciliable avec ma vie de famille, j'ai donc opté pour éducatrice social. Nous sommes plusieurs à nous réorienter.