2ème bébé à 40 ans...

Bonjour,

Je viens d'avoir 40 ans (il y a 2 jours). Ma première puce a 19 mois, je l'ai donc eue à 38 ans. Comme à peu près dans la majorité des cas de bébés sur le tard, c'est parce qu'on s'est rencontré tard :-)

J'hésite depuis plusieurs mois... je réfléchis... j'aimerais un 2ème enfant... mais j'ai peur des complications. Peur de la fausse couche tardive, peur d'un problème d'anomalie.. peur de devoir prendre une décision attroce à 5 mois de grossesse... peur d'avoir des complications.. peur de perdre bébé à terme... etc etc... bref, beaucoup d'angoisses, même si je suis du genre à faire confiance à la vie !

Monsieur lui est bien plus réticent et se sent chanceux d'avoir déjà une puce en pleine forme. Il ne ressent pas forcément le besoin d'en avoir un 2ème et se sent comblé.

Je crois que j'ai besoin d'échanger un peu sur le sujet...

Qqun a eu ces craintes et a franchi le pas ?

Je te livre ma réflexion de ces jours: j'ai 39 ans, 3 enfants, et de la peine à faire le deuil de la maternité. Ma dernière a 22 mois, donc également eue à 38 ans (enfin, presque).
Bien sûr que plus nous vieillissons, plus il y a de risques, mais le chiffre "40" ne veut pas dire grand chose en la matière. Tu n'as pas plus de risque du jour au lendemain. A 38 ans, tu avais déjà des risques bien plus élevés qu'à 25 ans. Il faut plutôt voir comment tu te sens dans ton corps, l'énergie dont tu disposes.
Moi dans les choses qui me retiennent de continuer, il y a l'âge que j'aurai quand mes enfants seront grands. De me dire que si ça avait été ma mère, maintenant que j'ai 39 ans, elle en aurait autour des 80, ça me fait bizarre. J'ai de la leine à accepter d'être une "vieille" mère. Même si certaines font des enfants encore bien plus tard et n'ont pas l'air vieilles pour autant! Je réalise aussi qu'après ma 3ème, mon corps met bien plus de temps à se remettre.
Je ne suis pas sûre de t'avoir aidée... Mais j'aurais contribué à la discussion;-)))

et certes, il y a aussi l'âge que nous auront quand nos enfants seront plus grands...
que de barrières...

mais j'ai peur... peur de me réveiller à 42 ans et de me dire "j'aurais du..." parce que faire une croix définitive sur la maternité, j'ai du mal et qu'à mes yeux, si je dois en faire un 2ème, c'est dans les 5-6 prochains mois. Après on arrêtera.

en fait, je tourne en rond et je n'arrive pas à m'arrêter sur un choix... bien qu'en faire un 2ème me semble plus évident que de laisser tomber !

OUi regarde surtout ton niveau energétique!!...c'est tout de même cela qui est aussi transmis à l'enfant(on donne notre jing, essence vitale selon la médecine chinoise).
A l'époque dans certaines cultures les âges étaient très importants pour cette raison, bien sûr que c'est pas que un chiffre mais on a de loin pas la même vitalité du corps à 33 qu'à 42, même si on se sent en forme et que tout suit
. On a perdu cette sagesse et c'est l'enfant à tout prix... au risque de sa santé ou de celle de l'enfant.


"A la matière se vouer, c'est broyer des âmes; en l'homme se contempler c'est édifier des mondes" R. Steiner

premier enfant à 37 ans et deuxième est arrivé dans le courant de ma quarantième année. Comme toi, nous nous sommes rencontrés sur le tard mais nous nous sommes toujours dit que nous ne voudrions pas d'un enfant unique. Notre premier est né juste avant mes 37 ans et pour le deuxième je m'étais fixée comme terme final des essais mes 40 ans. J'ai fêté mes 40 ans en me disant que voilà le date butoir était arrivée et que nous n'aurions pas un deuxième. Mais quelques jours plus tard j'ai senti certains symptômes qui me rappelaient étrangement ma première grossesse. Bingo enceinte à 40 ans et je ne regrette rien. Certains jours je me sens fatiguée mais c'est pas comme si j'avais eu mon premier à 20 et mon deuxième à 40. Je pense qu'entre 37 et 40 ans mon corps n'a pas subi de grands changements. Je pense qu'avoir un enfant à 38 ans ou à 40 il n'a y pas grande différence.

J'ai eu ma 1ère à 38 ans, parce que pendant longtemps, je ne voulais pas d'enfants et me sentais pas prête, mon compagnon a donc attendu quelques années que je sois tentée ;-). Là je vais accoucher de mon 2ème dans quelques jours. J'aurais donc été enceinte entre 40 et 41. J"ai fait une fausse couche juste avant de tomber enceinte de celui-ci, mais selon mon gynéco,comme c'était une grossesse gémélaire, elle était plus à risque.
Je crois que l'on est pas tous logé à la même enseigne côté santé. Ma 1ère grossesse était top
Et même si celle-ci m'a causé quelques soucis le 1er trimestre (risque de le perdre, mauvais tritest mais bon résultat au cariotype), fortes nausées comme pour les 2 autres grossesses, elle se déroule bien depuis: très bonnes échos, bon développement et positionnement. Et je vais même accoucher en maison de naissance.
Ce qui est fatiguant, c'est d'avoir une grande de 2 ans qui réclame beaucoup d'attention (normale). Du coup difficile de vivre la grossesse, comme s'il n'y avait que cela ;-) comme dit plus haut, on est pas égales en santé. Et de plus en plus de femmes font des grossesses sans problème à 40 ans. Pour moi, il était hors de question de passer à côté de ça. Suis tombée à chaque fois très facilement enceinte, et pour le reste on avisera. ;-)
J'ai une amie qui a eut son premier à 37. A attendu et repoussé pour le 2 ème et vient d'apprendre à 42 ans qu'elle n'a plus d'ovules et donc retomber enceinte est impossible dans son cas. Parfois vaut mieux suivre ses envies et essayer, plutôt que de raisonner jusqu'à ce qu'il soit trop tard (pas tout le monde a sa réserve d'ovules terminée à 42 ans, je précise).
Moi je te dirais: Fonce! Il faut de toute façon une petite part d'inconscience et de lâcher prise pour faire un enfant, car si on réfléchit trop, on le fait jamais ;-)

"Avant, j'étais une mère parfaite. Mais ça c'était avant d'avoir des enfants." Serial mother ☺
Vend chancelière, babynomade, habits et livres bébés-enfants. Mp

Hello! Suis une maman de 4 enfants et j'ai 39ans et demi ( très important le demi) Mes 2 derniers sont des jumeaux de 1 année ( donc accouché à 38et demi) et comme zozé, pas facile de faire le deuil de la maternité.

C'est normal que tu te poses beaucoup de questions, mais j'pense pas qu'il y est beaucoup de différence entre 38 et 40ans.
Alors, pour moi, vas-y fonce. Tu vas,je pense le regretter un jour!!

Lcjc

Je suis devenue maman bien après toi... premier enfant à 42 ans. Plein de bonnes et mauvaises raisons pour ça, pas le bon papa, la carrière blabla, la vie quoi. Bref je ne me suis pas posé de questions (enfin si plein, mais je ne me suis pas arrêtée à cela). Première grossesse sans soucis, une superbe petite puce à l'arrivée qui est mon rayon de soleil et quand j'y pense je me dis que j'ai failli passer à côté de ça.

Je suis enceinte actuellement. J'ai 45 ans. J'ai dû être un peu aidée par la médecine cette fois-ci, mais tout va bien et ma grossesse est sereine pour le moment - plus que la première ! Ce qui est le plus dur pour moi c'est de gérer la fatigue avec l'aînée qui forcément nous sollicite beaucoup, et je pense que ça n'ira pas mieux une fois que bébé sera né. Et pourtant, je suis beaucoup plus en forme physiquement et moralement maintenant que lorsque j'avais 30 ans.

Mais c'est vrai qu'on est pas égales, il y a toujours un risque avec les grossesses tardives, il ne faut pas se le cacher. Un risque à prendre (ou pas) et à accepter. Passés 40 ans on est aussi beaucoup plus suivies en général au niveau de la grossesse, et il faut savoir que certains médecins prendront moins de risques pour l'accouchement. Par exemple j'ai eu une césarienne d'urgence pour la première et je crois que ma gynéco ne me laissera pas tenter la voie basse cette fois-ci. C'est sûr que si les résultats des divers examens s'étaient montrés peu concluants, il aurait peut-être fallu prendre une décision difficile (d'ailleurs ça peut encore arriver, j'ai l'écho morpho dans 2 semaines). Mais il ne faut pas oublier que ça peut arriver à tout âge (même s'il est vrai que statistiquement le risque est plus grand)

Bien sûr je serai bien plus âgée lorsque mon enfant aura 20 ans... bien sûr cela sera peut-être dur de ne peut-être pas connaître mes petits enfants (surtout s'ils s'y mettent sur le tard comme moi !) Mais est-ce que je préfère avoir 65 ans avec ma petite famille autour de moi, et la joie d'avoir eu des enfants, ou de passer à côté de tout ça ?

N'importe lequel d'entre nous peut mourir demain d'un AVC. Ou d'un accident de voiture... on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, alors pour moi c'est carpe diem. Si tu as envie de ce deuxième enfant, vas de l'avant, et n'écoute pas ceux qui te disent que tu es trop âgée.


Rear Facing, the Way Forward. Mettez vos enfants dos à la route, 5x plus sûr !
Ma puce est née en août 2012, mon scarabée en avril 2015.

j'ai 41 ans et je suis enceinte de mon premier enfant à 16 SA...
j'ai rencontré mon chéri il y a pile un an et avant lui, je pensais vraiment que je n'aurais pas d'enfants (pas le bon papa...).
Mon chéri est plus jeune que moi (33 ans) et il m'a vite convaincue que je ne voulais pas passer à côté de ce bonheur.
Bien sûr, plus on vieillit, plus il y a des risques (pour nous et pour l'enfant), mais d'un autre côté, on est plus stable (matériellement et psychologiquement).

J'ai fait un check complet en juin auprès de mon médecin, gynécologue et endocrinologue (thyroïde) et après que tout le monde m'a rassurée, on a commencé les essais et deux mois plus tard, bingo! :-)

je me dis que si le corps te le permets, il n'y a pas de raison de passer à côté d'un bonheur immense!

Comme dit plus haut, tu n'as aucune garantie à 20 ans de voir grandir tes enfants, petits-enfants et cie...
et dans notre société, on n'est plus "vieux" à 65 ans...

je me dis que grâce à mon enfant, je vais rajeunir chaque jour alors que lui va grandir :-)

n'hésite pas trop longtemps...
1er bébé à 36 ans, que j'ai eue sans souci, et je n'ai jamais pu avoir de 2e. Mon cadeau d'anniversaire de mes 40 ans, il y a quelques mois, fut l'annonce d'une pré-ménopause déjà bien avancée, après 2 ans de tentatives pour avoir BB2. Inutile de dire que le deuil du 2e enfant, je ne le ferais jamais et que ça restera l'un de mes plus grands regrets. Je m'en veux également d'infliger à ma fille d'être enfant unique (c'est comme ça que je le ressens, à tort ou à raison)

coucou,

la fatigue d'une grossesse, tu vas la ressentir que tu aies 20, 30 ou 40, et surtout si tu as un ou des aînés... en discutant avec d'autres janviettes, je vois que je ne suis pas plus fatiguée que d'autres qui ont pourtant 15 ans de moins (j'ai 38.5 ans). et de toutes façons, on fait avec!!

et si on se dit qu'on aura 60 ans quand ils auront 20 ans... ben quoi? les générations changent, et quand je vois ma mère (ou ma grand-mère) quand elles avaient 38 ans, c'est plus du tout la même chose! et comme dit plus haut, je pense qu'à 60 ans, quand tu regarderas en arrière et que tu verras ce que tu as accompli, tu seras heureuse d'avoir tes 2 enfants... même s'ils auront 20 ans!!

@Sybille: félicitations!!! c'est génial!!

PetiteBijou
Lilypie Second Birthday tickers

www.familles-nombreuses.ch dès 3 enfants

Merci c'est gentil :)


Rear Facing, the Way Forward. Mettez vos enfants dos à la route, 5x plus sûr !
Ma puce est née en août 2012, mon scarabée en avril 2015.

Si la nature nous permet de tomber enceinte naturellement à 40ans c'est que nous sommes apte pour cela... et que l'age n'est pas encore passé !!!

Sinon la nature ne se laisserais pas faire hein ? Il y a aussi une difference entre un tout premier bébé à 40ans et un bb2/bb3/bb4... le coprs à deja passer l'étape...

Si tu pense être trop vieille, ta fille sera de toute façon enfant unique avec des parents vieux... que cela soit pour bb1 ou bb2, 2ans ne change pas grand chose... Tes 50ans avec une fille unique de 12ans ou 2 enfants de 12 et 10 qui jouent ensemble ?

Des enfants raprochés c'est extremement fatiguant (je sais de quoi je parle)... mais cela oblige les vieux parents à se bouger les fesses et les méninges, donne un but dans la vie et fait vieillir moins vite (c'est mon ressenti...)

Tout dépend de ton mode de vie, de tes aspirations...

Moi je planifie mon bébé 3 pour mes 40ans justement... si la nature me le permet... si cela ne marche pas, je n'aurais pas de remords... qui vivra verra... la vie est ainsi faite...

qui, il faut le dire (bon ok ma puce m'a mené la vie dure cette nuit et je suis fatiguée), me touchent et m'émeuvent, mais me donne encore plus envie d'avoir un 2ème enfant.

Je retiens effectivement le fait que si on réfléchi trop, on ne le fera jamais... ça je le sais... j'avais peur pour la première et on s'est lancé.
Je retiens aussi ta façon de voir les choses Annelsa... effectivement, ce que je me dis aussi, c'est que si la vie te permet d'être enceinte à 40 ans, c'est que ça devait se faire. Dans cette optique, comme je suis sous stérilet, j'aurais voulu au moins l'enlever et se laisser 5-6 mois pour voir se qui se passe.

La fatigue, certes.. mais sur un court laps de temps... et c'est très juste ce qui a été dit sur le fait d'être des parents "vieux"...

Monsieur est très réticent (il a 43 ans) pour deux raisons principales finalement :
1) peur de ne pas être capable de faire face (il dit qu'on n'a plus 20 ans et que c'est quadn même bien fatigant - ça me fait bizarre de l'entendre parler comme ça, moi j'ai l'impression d'avoir 30 ans ! lol)
2) peur des maladies dues à une grossesse tardive

Du coup, Mesdames.. encore 2 questions :

- et vos hommes ? quel âge ont-ils ? comment prennent-ils pour ceux qui sont concernés cette paternité un peu tardive ?
- comment avez-vous vécu ces risques accrus (le mot est trop fort) de FC, de maladie, etc... ? avez-vous fait une amnio ? tout ça m'angoisse tellement je dois dire...

(bon sang que ça fait du bien d'en parler lol)

Alors pour répondre à tes questions...

Mon homme a 8 ans de moins que moi, ça doit aider c'est sûr... forcément, lui ne se sent pas si "vieux". Il voulait des enfants depuis que nous nous sommes rencontrés (il y a 8 ans aussi...), moi pas, donc il a été patient. De mon côté j'ai eu besoin d'un déclic qui est venu tard...

J'ai fait une FC avant ma première fille. Je l'ai mal vécue, psychologiquement surtout, mais ça m'a aussi convaincue que je voulais absolument un enfant. Cette grossesse-là n'a duré que 7 semaines mais j'étais déjà sur un nuage.

Je suis retombée enceinte 5 mois plus tard, et j'ai eu de la peine à croire en cette grossesse avant l'écho des 20 semaines, même si les résultats étaient "bons" vu mon âge (clarté nucale, PDS). Quand l'écho a montré un bébé tout à fait normal et qui gigotait bien, j'ai été rassurée. Je n'ai pas eu d'amnio, ni pour la 2e grossesse en cours, mais je n'aurais pas hésité à la faire si les chiffres avaient inquiété ma gynéco.

Pour bébé 2 pour le moment aucun signe inquiétant non plus, même si rien n'est gagné. J'appréhende un peu la prochaine échographie, je crois que je ne suis pas encore à 100% dans cette grossesse non plus par crainte qu'on nous annonce que quelque chose ne va pas. Donc peut-être que par rapport à une grossesse que j'aurais pu avoir plus jeune, je suis plus distante. Mais vu que je n'ai connu que des grossesses tardives, finalement celle-ci ou la première, cela ne change pas grand-chose pour moi.


Rear Facing, the Way Forward. Mettez vos enfants dos à la route, 5x plus sûr !
Ma puce est née en août 2012, mon scarabée en avril 2015.

Comme dit plus haut: ma fausse couche a été attribuée au fait que c'était une grossesse gémélaire. Mais on ne saura jamais. Autour de moi, j'ai beaucoup de personnes plus jeunes (dans la vingtaine et début trentaine) qui ont fait une ou des fausses couches.
Pour le test prendia (exclu de faire amnio), je ne l'aurai pas fait si le résultat tritest et clarté nucale était bon. Mon gynéco m avait dit aussi qu'il ne le recommandait pas sur le simple fait d'avoir 40 ans et je ne l'ai pas fait à 38.
Mon homme à 5 ans de moins que moi, veut des enfants depuis toujours, mais a attendu 8ans que sois prête ;-)Pour lui, faut pas trop se projeter sinon on en fait pas. Et c'est un tel bonheur d'en avoir 1 que là, on est impatient que notre 2e pointe son nez. Bien sûre y aura de la fatigue, des prises de tête, des remises en question. Mais comme l'avait dit petite bijoux: aussi 2x plus de bonheur, 2x plus d'amour, 2x plus de moments de joie etc.
Dans ma tête, j'ai pas 41 ans et je ne me sens pas plus vieille ou à risque qu'à 30. Depuis ma fille, je suis juste dans le présent. Sur ce forum, j'ai connu et lu des récits de femmes plus jeunes, aux grossesses et accouchements difficiles. Ca n'a pas été le cas pour moi, et malgré quelques angoisses du premier trimestre, je n ai pas été plus surveillée par la suite. Mon homme a un regard positif sur cette grossesse et on n'utilise pas le terme tardif. Elle a été voulue au bon moment pour nous. :-)

"Avant, j'étais une mère parfaite. Mais ça c'était avant d'avoir des enfants." Serial mother ☺
Vend chancelière, babynomade, habits et livres bébés-enfants. Mp

Mon homme a 40 ans, et on n'a jamais évoqué l'âge... sauf ma mère qui, lors du choc de l'annonce, m'a dit que "maintenant, ça suffit! c'est le dernier, tu es trop vieille!" LOL (forcément, elle m'a eu à 25 ans...)

ce petit 5e, on le voulait comme une cerise sur le gâteau! et on est ravi qu'il soit venu rapidement :-)

je n'ai pas eu de souci dû à mon âge, et j'ai eu un excellent tri-test ce qui fait que je n'ai pas eu d'amnio (jamais eu un tri-test aussi bon...).
je sais par contre qu'il y a plus de risques de FC, mais que ce soit à 38 ou à 40 ans, je ne sais pas si l'augmentation de ce risque est importante ou pas...

bonne réflexion!!!

PetiteBijou
Lilypie Second Birthday tickers

www.familles-nombreuses.ch dès 3 enfants

Alors mon mari a 47 ans ( donc 46 ans a leur naissance) et il me dit chaque jour que c est un vrai bonheur ( quand je l ai rencontré il ne voulait pas se marier et pas d enfants)
Et depuis que nos jumeaux sont là, c est un vrai papa poule.

Et oui j ai dû faire une amnio. Mais comme je te l ai dit, 38 ou 40 ans, il y pas vraiment de différence.

Voilà.....

Lcjc