Déménager en Suisse-allemande

Bonjour,

J'ai besoin d'avis, de conseils. Je souhaite pour des raisons personnelles déménager en Suisse-allemande. Cependant, je n'arrive pas à trouver de travail. J'ai une excellente formation et de l'expérience, de très bons certificats de travail et des références, ainsi qu'un diplôme de langue allemande niveau C2 reconnu. De plus, dans mon domaine, il y a une pénurie de gens formés. Malgré tout cela, je ne reçois que des refus. J'ai eu un entretien, mais cela n'a rien donné. Je ne sais pas si c'est mon dossier qui cloche ou bien s'il est difficile de se faire engager là-bas quand on est suisse-romand. Quelqu'un aurait un avis à me donner?

Un grand merci

Est-ce que tu comprends et/ou parle le suisse-allemand?

Je comprends le suisse-allemand, mais j'ai de la peine à le parler. Cependant, dans le domaine où je travaille, la langue obligatoire est le Hochdeutsch.

Dans mon job aussi (l'enseignement), ça n'empêche pas que toutes les réunions, rencontres et discussion sont en suisse-allemand. Mais si tu le comprends, ça ne devrait pas poser de problème.

Je ne sais pas dans ton cas précis ni ton domaine mais je t'explique sans entrer dans les détails une expérience .
Après qq années d'expérience prof dans mon canton d'origine , j'ai rencontré qq un dans un autre canton. Assez vite il s'est imposé que notre histoire allait durer. Je passais beaucoup de temps chez lui à 120 km de chez moi et faisait bcp de route. Mais je ne voulais pas lâcher mon appart avant d'avoir un job sûr et pas mettre mes papiers chez ce "copain" tout frais. Alors on s'est dit que dès que j'avais un job dans sa région on se mettais en ménage dans un appart neutre.
J'ai postulé X fois.... dans mon domaine il y en a pourtant des opportunités et je me disais que pour le début je serais pas regardante.
Et bien ce fut la douche froide. L'argument le plus souvent rencontré ? Oui mais vous habitez à 120 km, qui nous dit que vous allez déménager ? Vous allez faire 120 km chaque matin et arriver en retard? Commencez par déménager et ensuite postulez!
Je sais pas si le même raisonnement s'applique mais ça pourrait peut être? Une peur des employeurs que ce soit une lubie avec mal du pays et tout le reste?

Hello, merci pour ton témoignage. Oui, j'ai pensé à ce genre de peur. Malheureusement, je ne peux pas déménager avant d'avoir un job, car je n'ai personne pour m'héberger dans la région où je postule.

As tu des possibilités de mettre ton adresse en c/o chez qqn du coin? C'est ce que j'ai fait pour changer de canton (200km)

BB1 en 2017 <3 C24, 5 IAC, et enfin!

perso, quand on recrute les adresses loin nous font peur, par contre si c'est noté qu'il y a un souhait de déménager ça nous permet de mieux imaginer la personne dans notre entreprise.

nous avons eu plusieurs mauvaises expériences avec des gens qui font de long trajet pour venir travailler, au début cela ce passe bien mais après quelques mois la fatigue ce fait réellement ressentir.

est-ce que sur ta lettre de motivation tu explique bien ton souhait de changement de lieu de vie ?

Mes deux poupettes sont âgées de 7 ans et 9 ans

Hello Misspotter,

Je connais bien ce sujet, j'ai travaillé 2 ans à Berne (en faisant les trajets vers Genève tous les jours) et 3 ans à Zürich (en habitant sur place).
Mais difficile de te donner des conseils précis sans connaitre ton profil, notamment quel type de job tu cherches et où, quel dossier tu as, dans quelle langue tu le rédiges (en allemand j'imagine) etc

Mais je pense que tu as effectivement déjà 2 explications possibles:

Ne pas avoir une adresse proche de ton futur lieu de travail est très vraisemblablement un aspect qui fait peur aux recruteurs. Comme l'indique Vani84, une adresse éloignée est souvent un critère d'élimination directe, car par expérience, les gens qui font les trajets ont tendance à ne pas rester.
Je t'encourage donc à être très claire et à indiquer ta volonté de déménager non seulement dans ta lettre de motivation, mais aussi dans ton CV.
En effet souvent les recruteurs ne lisent au départ que le CV, et dans la majorité des cas, ne passent que 20 secondes maximum dessus pour une première lecture, et s'ils n'y trouvent pas les infos recherchées, ils peuvent mettre le dossier de côté.
Et très souvent la lettre de motivation n'est lue qu'après, donc si tu ne mets l'info qu'à cet endroit, elle risque de ne pas être lue.

La maîtrise du Suisse allemand (active, c'est à dire le fait de pouvoir échanger librement avec les collègues) est vraisemblablement aussi un élément à ne pas négliger.
Je l'ai vécu personnellement, même si
- je maitrise bien le Hochdeutsch comme langue de travail,
- je comprends très bien le Suisse allemand (enfin le Bärntütsch et le Züritütsch, pas le Haut Valaisan…)
- j'ai travaillé les 2 fois pour une entreprise allemande, avec un chef qui ne parlait pas le Suisse allemand
je me retrouvais à chaque fois avec des collègues qui dès qu'ils en avaient l'occasion, notamment lors de séances de groupe, de pauses café ou lors du repas de midi, passaient systématiquement au Suisse allemand dès qu'ils en avaient l'occasion.
Si tu maitrises l'allemand au niveau C2, je n'ai pas besoin de t'expliquer la différence entre le Hochdeutsch (Schiftdeutsch comme ils disent) et le Mundart. L'Allemand, c'est une langue étrangère, et beaucoup de gens ne l'utilisent pas de gaieté de cœur.
Il m'est même arrivé de recevoir des "Bewärbig", soit des dossiers de candidature avec lettre de motivation écrite en Suisse allemand, ou que des candidats me parlent en Suisse allemand, sans qu'ils se rendent compte que je leur répondais en allemand.
D'ailleurs je sais que le fait de ne pas vraiment parler le Suisse allemand m'a quand même permis de travailler en Suisse allemande car les 2 entreprises où je travaillais avaient déménagé de Suisse romande et utilisaient encore beaucoup le Français au quotidien, mais si j'avais postulé directement depuis la Suisse romande sans que ce soit l'entreprise qui m'embarque en Suisse alémanique, je n'aurais pas été engagée: ils auraient préféré quelqu'un maitrisant mieux le Suisse allemand...

Un très grand merci pour ta réponse détaillée. Je vais être plus claire sur mon envie de déménager, même si cela pouvait me sembler évident au départ étant donné que j'habite à plus de 2 heures de la ville où je postule.
C'est vrai que je comprends le suisse-allemand, mais ne le parle pas, je réponds spontanément en Hochdeutsch. Il faut aussi savoir qu'en Suisse-romande, on apprend uniquement le Hochdeutsch. Par contre, j'ai très envie d'apprendre pour bien m'intégrer. Je parle 10 langues, alors j'espère que les recruteurs comprennent que j'apprends facilement.

Nous avons déménagé en suisse-allemande.

Juste pour dire que le fait de ne pas maîtriser (parler et comprendre) le suisse-allemand n'est nullement un frein dans le monde du travail.

****************
Sauver un animal ne change pas le monde, mais le monde entier change pour cet animal !