Mon accouchement..presque comme je le voulais

Je viens vous raconter mon accouchement qui était presque comme je voulais.. Surtout dans l'optique de rassurer un peu quand on se retrouve avec des soucis :)

Donc depuis un moment j'étais pratiquement immobilisée à cause d'une diastases de la symphyse. Ma gynéco m'avait proposé de provoquer l'accouchement vers 38 SA mais j'avais décidé de ne pas le faire. Entretemps j'avais réussi à bien m'entourer, j'étais bien aidée et soulagée dans le quotidien et je ne voulais pas forcer la nature. Mais il faut dire que j'avais aussi la tension haute depuis un moment et je devais être surveillée de près par ma SF et contrôler tous les jours les valeurs qui n'ont jamais baissé. J'arrive à mon contrôle de 38+3 SA le 20 avril et ma gynéco me laisse pas trop de choix, ma tension est tjs aux étoiles, j'ai des œdèmes aux jambes, ce n'est plus "que" les douleurs le problème, on parle de danger mortel pour moi et bébé :/
Elle m'envoie à la mat (qui est juste à coté, elle est le chef de la mat et a son cabinet dans l'enceinte de l’hôpital) pour un dernier contrôle, je savais même pas si j'allais rentrer chez moi ce jour!
Ils confirment les craintes de ma gynéco et me donnent rdv pour la provoc le lendemain, je rentre chez moi mitigée et aussi un peu triste, c'est pas comme ça que je voyais la fin de ma grossesse, ça a été difficile dès le début mais là c'est LE coup au moral..
Je découvre en plus que mon placenta est "bizarre", c'est pas un unique morceau, moi qui avait la trouille de refaire une hémorragie je commence à me dire que ça va se répéter! Ils me rassurent en disant qu'ils seront prêts..ouais mais moi pas!
J'explique à ma fille que je vais devoir aller à l’hôpital parce que bientôt le petit frère sera la, elle est toute contente, je mets au point les derniers détails, je couche ma fille et suis prise par un sentiment bizarre, je me rends compte que c'est la dernière fois que je serai à 100% que pour elle... Je passe la journée avec ma fille qui en plus était malade, au moins j'avais la bonne "excuse" pour pas l'envoyer à l'école, puis le soir arrive et on la ramène chez les parents à mon copain (ce sont eux qui vont s'occuper d'elle) et on part direction l’hôpital. Sur le chemin j’arrête pas de pleurer, j'avais tellement la trouille et j'avais la rage pour cette fin que je ne voulais pas vivre!!
On arrive et je me trouve comme SF une ex camarade d'école, ça fait plaisir de voir une tête connue! Je m'installe dans la chambre (je serai seule juste pour cette nuit), mon copain reste jusqu'à la prise du premier comprimé (orale) à minuit et puis il rentre. Je dors et rien ne se passe, à 6h du matin deuxième comprimé. On m'explique qu'ils vont faire un cycle (8 comprimés) et que souvent c'est pas avant la fin voir au deuxième cycle que quelque chose se met en route..super! Moi qui rêvait de rester le moins possible loin de chez moi et de ma fille, j'ai juste la rage et je me sens vachement impuissante. Toutes les 4 heures j'ai droit à mon comprimé, avant demie heure de ctg et contrôle de la tension... Entretemps j'ai de la compagnie dans ma chambre, une femme qui a accouché le matin, ça me déprimait de la voir avec son bébé et que chez moi rien ne se passe!!
J'arrive à mercredi soir vachement déprimée, je décide de sortir me promener dehors avec mon copain et je pète une case, j'en ai tellement raz le bol, c'est pénible cette attente!
Deuxième nuit à l’hôpital..pfffff
J'arrive gentiment à la fin du premier cycle et rien n'a bougé.. avant dernier comprimé à 2h du matin, je m'endors comme on peut (avec la rage, la tristesse et puis de la compagnie "bruyante" dans la chambre)...vers 4h du matin je commence (enfin!) à avoir des contractions, j'en avais aussi avant mais pas très fortes, la je commence à souffrir, j'appelle la SF qui me fait un ctg et un contrôle et me dis de pas me faire des illusions.. je dors plus tellement j'ai mal mais au bout d'un moment ça se calme, elles sont tjs fortes et douloureuses mais gérables et surtout mon col a pas bougé, tjs mur mais long et postérieur, comme mardi soir quand suis rentrée.. Jeudi matin, 23 avril, 6h, ça y est, dernier comprimé. La gynéco le soir avant m'avait expliqué qu'avant de démarrer un deuxième cycle on aurait fait une pause..je désespère, j'ai pas envie de rester encore dans cet hôpital, j'ai l'impression de devenir folle!! En plus depuis que j'ai pris le comprimé, j'ai l'impression que les contractions s’estompent ou presque!!
7h du matin, mon copain m'appelle pour voir où on est, moi je dis que on est nulle part, que rien ne bouge et que je veux rentrer à la maison, je refuse de faire "une pause" dans cette chambre!!! Je lui dis que j'ai pas dormi de la nuit mais que la il y a plus rien qui bouge, il me demande s'il doit venir et je lui dit que c'est inutile, de prendre son temps.. Entretemps la gyneco du soir avant vient me voir et me dis qu'elle repasse plus tard pour reparler... encore super!
8h du matin, une SF rentre avec le petit déj.. Moi par contre depuis un quart d'heure je cause plus, j'ai l'impression que les contractions sont revenues mais suis tellement démoralisée que j'y crois plus. Elle me regarde et me dis "je crois que t'as pas envie de déjeuner" ben non j'ai pas faim du tout, enfin oui j'ai juste envie d'un café après la nuit pourrie mais j'arrive pas à le boire. Elle me dit "viens, on va en salle d'accouchement", j’éclate de rire et je lui demande "à faire quoi??? il y a rien qui bouge ici, je vais jamais accoucher!!" elle insiste en me disant que la baignoire me fera du bien, je me laisse convaincre, j'avais bien envie d'un bain :p
On arrive en salle d'accouchement et j'ai tjs plus de la peine avec les contractions, elle rempli la baignoire et vers 8h30 suis dedans.. Aaaaaaaaah comme ça fait du bien!!!!! Les contractions sont tjs fortes mais l'eau me soulage bcp.. la SF me demande où est mon copain, je dis qu'il va arriver mais qu'avant j'avais dit de prendre sont temps, elle l’appelle pour être sure parce que (enfin encore!) les choses bougent. Il était pas loin et arrive env un quart d'heure après. J'arrive encore à parler et même à rigoler entre une contractions et l'autre mais au bout d'un moment ça va plus du tout, je sens une douleur affreuse.. c'est pas les contractions, c'est ma symphyse, bébé descend et je crois mourir tellement j'ai mal. J'avais presque oublié ce problème...
Après environ 2 heures dans l'eau je demande à sortir, j'ai trop mal et je commence à dire que je vais jamais réussir à accoucher! La SF tente de me rassurer mais elle sait que rien va enlever cette douleur. J'arrive plus à bouger ni à marcher, la SF et mon copain m'aident à sortir et à me mettre sur le lit, je demande une peri à la SF, elle me dit que c'est trop tard, bébé va arriver bientôt!! Mais moi j'ai pas oublié mon placenta "bizarre", c'est ça ma peur, suis sure que ça va mal finir, elle me dit ok et appelle...l'anesthésiste arrive de suite et juste quand il me pose la peri je sens bébé qui sort, c'est horrible, j'ai mal à la symphyse, je sens que ça "brule", les contractions donnent pas de répit et je peux pas m’empêcher de pousser, je finis par paniquer complètement, la SF me dit de pas me retenir, me donne la main que je serre fort. Enfin je peux me retourner, 5 poussées où j'ai gueulé comme pas possible, cette sensation de brulure intense et bébé est la, c'est 11h05! J'arrive pas à croire que j'ai réussi!! C'est donc ça qu'on sent quand on accouche, j'ai pu le connaitre moi aussi. Là j'ai l'impression que le temps accélère, la salle commence à se remplir, le placenta sort tjs pas mais pas d’hémorragie. On me demande de donner mon fils à papa, il doit sortir de la salle car ils doivent intervenir. Après qu'ils sont sortis j'ai plus de souvenir, je sais qu'ils m'ont endormie avec la peri (que dieu merci était déjà posée!) et le masque.. Je me réveille avec ma gynéco qui me donne le bonjour (une tête connue qui fait du bien) et me dit que j'ai eu une hémorragie, que tout va bien maintenant, ils doivent juste me recoudre car j'ai eu une petite déchirure à l'endroit de ma cicatrise de l'episio, on m'a déjà transfusé une poche de sang et suis stable. La salle est pleine de gens qui m'appellent par mon prénom, j'ai les bras plein d’aiguilles et je me sens assez "en air" mais bien. Je peux pas par contre rejoindre bébé et papa de suite, je dois être contrôlée en salle de réveil pendant au moins une heure, j'ai perdu 2,2 litres de sang.. En me sortant de là il y a la SF qui vient me donner mon bébé dans le bras, il fera sa première "promenade" dans mes bras jusqu'à l'entrée de la salle de réveil puis il ira m'attendre avec papa. C'était l'heure la plus longue de ma vie!! Comme mes valeurs sont stables je peux enfin m'en aller ou plutôt on vient me chercher..ouff
La SF nous installe dans une petite salle "privée" pour qu'on puisse être les 3 seuls et tranquilles.. Cette SF restera à tjs gravé dans ma mémoire, sans elle je crois que j'aurais pas pu avoir l'accouchement presque comme je voulais (baignoire, accouchement sans "aide") et surtout elle a su comprendre que c'était le bon moment de partir en salle d'accouchement, je me demande si sans elle je serais restée dans ma chambre à "souffrir" en silence, convaincue que rien ne bougeait!!!
On appelle la famille, j'attends impatiente l'arrivée de ma fille. Qui arrive avec un magnifique bouquet de fleurs :) Toute heureuse de voir ce petit frère qu'on attendait tous..
Le soir même, très surprise moi même (après ma première hémorragie j'avais passé 3 jours clouée au lit) suis déjà debout, je marche, je me douche, je mange etc je pète presque la forme lol
Je passe encore une nuit dans cette chambre mais cette fois j'ai moi aussi mon bébé dans les bras :)
Le lendemain je demande à rentrer et.. on me laisse! Mes valeurs sont ok, j'ai pas la tête qui tourne, bon mon fer est bas, j'ai un peu mal partout, surtout au ventre (bien contente de ne pas été réveillée pendant qu'on me "vidait") et aux bras, il y a ma SF qui va venir me contrôler le soir même et j'ai "l'ordre" de me reposer bcp..chose que je fais encore maintenant! Il y a deux semaines je me préparais à rentrer à la mat, là je tiens bébé dans mes bras :) Que pour le moment est un garçon très calme et me laisse même déjà un peu dormir la nuit (pourvu que ça dure heheh), mange bien (j'allaite), grandis bien aussi (à 6 jours de vie il avait déjà dépassé le poids de naissance!)
Ah, oui pourquoi j'ai refait une hémorragie.. placenta accreta! On m'a dit qu'avec une troisième grossesse fortes chances que ça se répète.. Il y a pas un pourquoi médicale à ce problème, c'est ainsi! Je vais encore bien discuter avec ma gyneco au contrôle des 6 semaines.
Et ma symphyse..va très bien :) Fini les douleurs, je peux enfin marcher et bouger comme avant!!

Je suis touchée par ton récit. Très très beau. il est né le 25.04 ton fils du coup ? J'ai accouché de mon fils le 25.04.14 par césarienne et je l'ai très mal vécu. Du coup ça me touche que tu dises, "c'est donc ça quand on accouche, j'ai pu le connaitre moi aussi". Parce que moi aussi je rêve de connaitre un accouchement normal par vb et avoir mon bébé dans mes bras tout de suite.

Félicitations encore et bcp de bonheur

Petit bonheur est venu nous combler le 25.04.2014 <3
Depuis, papa et maman ont décidé de ne plus redescendre de leur petit nuage :)

grossesse

J’espère de ne pas t'avoir fait de la peine :/
Mon premier accouchement fut par VB mais ça a été tellement rapide et "violent" que j'ai du avoir une peri, du coup j'avais rien senti.. Je rêvais de quelque chose plus "naturel" et suis contente que malgré la provocation j'ai pu avoir quelque chose qu'y ressemble! Te souhaite de pouvoir avoir ton accouchement pour le deuxième :)
Il est né le 23!

Mamma di una principessa (14/06/2010) e due piccoli principi (23/04/2015 e 16/08/17)!

auguriii!!!!! sono contenta che malgrado qualche difficoltà sia andato tutto per il meglio :)

Merci pour ton récit magnifique <3 Beaucoup de bonheur a vous 4

Bravo ravie de savoir que tout va bien, c'est magnifique !!! Tout est possible et il faut y croire :)

eh bien! c'est génial que tu aies pu accoucher comme ça :-) bravo!!!!
bienvenue à ton prince et plein de bonheur à 4!

PetiteBijou
Lilypie Second Birthday tickers

www.familles-nombreuses.ch dès 3 enfants

Merci d'avoir partagé cette naissance Laila...
Quel courage tu as eu et comme tu peux te sentir fière!
Bienvenue à ton petit bonheur et plein de jolies choses pour ta famille.


Projet d'espace éducatif alternatif: portage des bébés, couches lavables, écologie, ouverture aux parents, éducation à la paix et à la démocratie...
Plus d'infos sur www.l-alter-native.ch

Merci bcp les filles! J'étais très émue hier à l’écrire, j'avais besoin de faire tout sortir, surtout le coté "pas très bien" pour pouvoir commencer à le digérer.. Puis je me suis dis que ça aurait pu "rassurer" certaines, malgré tout j'ai eu un beau accouchement, me suis vite remise et vite rentrée à la maison!

Mamma di una principessa (14/06/2010) e due piccoli principi (23/04/2015 e 16/08/17)!

Merci pour ton récit, c'est chouette que tu aies presque eu l'accouchement que tu voulais!

Bienvenue à ton bonhomme!! :o)

Je vous souhaite une magnifique vie à 4!

Félicitations et bienvenue à ton petit loup.
Plein de bonheur à la petite famille

Maman de 3 puces de mai 2011, janvier 2013 et mai 2015 et d'un petit bonhomme de novembre 2017