Naissance de Maël en MDN

Bonjour !

Je prends enfin le temps pour venir poster ici et annoncer la venue au monde de Maël, le 26 septembre dernier. Un petit bonhomme aux cheveux foncés, aux yeux bleus, très doux, très calme, tout étant incroyablement éveillé au monde qui l'entoure.

Nous l'attendions aux alentours du 17, mais il a finalement préféré rester au chaud une petite semaine de plus.

La naissance s'est super bien passée, en maison de naissance, comme je le souhaitais. J'ai eu un peu peur, car comme le bonhomme ne se décidait à pointer le bout de nez, les SF m'avaient pris rdv à l'hôpital pour une écho afin de vérifier le placenta et le liquide amniotique l'après-midi du 26 septembre. Selon les résultats, nous devions ensuite prendre une décision avec elles : provocation à l'hôpital, car risque pour le bébé ou la possibilité de se laisser encore un peu de temps d'attente pour la MDN.

Sentant quand même mon angoisse grandir un peu à la possibilité de finir à l'hôpital, les SF m'ont proposé la fameuse potion magique à prendre le mardi 25 au soir : huile de ricin, jus d'abricot, pâte d'amande et un tout petit peu de champagne. J'y croyais pas trop, plus peur d'avoir la diarrhée qu'autre chose, mais bon... il ne restait plus que ça...
Je l'avale à 21h, c'était meilleur que ce que j'imaginais. Ensuite, avec le papa, on s'est mis devant Spiderman et 1h30 plus tard, alors que la belle M.J embrasse fougueusement le superhéros aux collants bleus, je sens les 1ères contractions. Mais très légères, un peu comme ce que j'ai d'habitude...

On va se coucher vers 23h30, réveil 2 heures plus tard, contractions plus fortes. Juste une seule crainte : que cela s'arrête comme à chaque fois. Mais cette nuit-là, au fond de moi, je sens que ça sera différent.
A 2h, je sens du liquide dans le lit. Je me lève, ça coule. Poche des eaux ??? J'appelle la maison de naissance. La SF de garde me dit qu'elle attendait mon coup de fil cette nuit et nous propose de venir 1 heure plus tard.

A notre arrivée, elle avait préparé la salle d'accouchement, ou plutôt la chambre de naissance : lumières tamisées au plafond, des bougies. Elle met le monitoring en place, contractions toutes les 3-4 minutes, bébé va tout bien, le travail se met en place, mais il y a encore du temps, le col n'est ouvert que de 2 doigts et en fait ce n'est pas la poche des eaux qui s'est rompu, juste une de ses membranes extérieures. Tant mieux, bébé est encore bien protégé et on peut encore attendre avant de prendre les antibios contre les streptos. Comme on habite à 30 minutes, elle nous propose de rester, de prendre un bain chaud avec le papa pour se détendre et d'essayer de dormir encore un peu ensuite.

Elle nous fait couler l'eau dans la grande baignoire, nous mettons une musique douce, puis elle nous laisse. Une heure plus tard, elle revient faire un monitoring, tout va toujours bien pour bébé et moi. On se couche. Le papa arrive à s'endormir sans soucis, moi c'est plus compliqué.

Finalement, à 7h, on est "debout". La SF nous propose de venir déjeuner dans leur petite cuisine. Elle nous prépare le thé, confiture, beurre... nous, nous allons chercher du pain et des croissants à la petite station essence à 10 minutes de là. Marcher me fait du bien.

Durant toute la matinée ensuite, nous alternons entre la chambre et les promenades dehors, dans leur beau et immense jardin. Un vrai havre de paix. Le col s'ouvre gentiment d'heure en heure, les contractions se font de plus en plus fortes, sans être encore "LES" contractions. Mon bassin est à nouveau un peu coincé. La SF me fait de la réflexologie et quelques prises d'ostéopathie pour le remettre en place.

A midi, il y a un changement de SF. Et là, la bonne surprise, c'est celle avec qui nous avons l'haptonomie depuis le mois de mars qui prend le relais. Depuis que j'ai décidé d'accoucher en MDN, j'ai eu le temps de connaître les 6 SF qui y travaillent. Elles sont toutes super, mais c'est sûr que celle que nous connaissons le mieux et avec qui le lien est le plus fort, c'est celle de l'haptonomie. Elle s'appelle Lisa.

A 13h, le col est enfin passé à 6 ! Mais il faudra encore quelques heures pour les derniers cm. A 16h, les contractions commencent à être sérieuses, et l'envie de pousser commence, mais c'est encore un peu tôt.
A 17h, le col est enfin dilaté à son maximum et Lisa décide de percer la poche des eaux. Cette fois, c'est parti. Mais bébé décide de descendre en "douceur", à son rythme. Je pousse, je suis le rythme de mes contractions. Je suis super fatiguée, car réveillée depuis 1 heure du mat' quand même. Du coup, parfois, je sors de la relation haptonomique et je me laisse envahir par la douleur des contractions. Mais tout de suite, Lisa et mon homme me reprennent. "Sois avec ton bébé !", alors je me concentre sur lui, je me dis que les contractions sont mes "amies", elles aident mon bébé à s'approcher de la sortie à chaque fois. Une contraction passée ne reviendra pas, c'est un pas de plus.

Nous nous mettons dans une chaise longue, puis dans la baignoire, puis debout, accroupie, à genoux... Plus le temps avance, plus je me sens fatiguée. J'ai peur que Lisa ne décide de m'envoyer à l'hôpital, à cause de la fatigue. Alors, je vais chercher les dernières forces que je sais avoir en moi. Je parle à mon bébé, je l'encourage. Lisa n'a que des mots apaisants et encourageant à mon égard. Tout comme le papa qui dit qu'il est fier de moi, que je peux le faire. Et il y a également la petite stagiaire SF qui est là depuis le début, c'est son 1er accouchement en entier, elle est tout émue et complètement en présence avec nous.

Puis, Lisa me dit de venir toucher entre mes jambes, ça y est je sens sa petite tête, elle est tout prêt ! C'est impressionnant. Il a fini de faire des descentes et des remontées, cette fois, il ne fait que descendre. Lisa appelle une 2ème SF pour la seconder (elles sont tjrs 2 sur la fin). Celle-ci m'a préparé une pâte à manger à base de clous de girofle et de miel. Pour me redonner des forces et aider les contractions qui semblent s'affaiblir et empêchent du coup le périnée de s'ouvrir comme il faut. C'est absolument ignoble comme mélange, j'ai envie de vomir. Heureusement, elle ne m'en donne que 2 cuillères. Le travail repart de plus belle.

Je sens mon bébé descendre, je sais qu'il arrive, même si, à cause de la fatigue, j'ai l'impression qu'il ne sera jamais là. Je touche à nouveau sa tête. Il est encore plus bas. Vais-je tenir ? Je me mets debout, mais j'ai l'impression que je ne vais pas tenir sur mes jambes, je sens le papa qui me tient fermement. Le bébé est là, à l'entrée du vagin, je le sens. ça me brûle et impossible de serrer les jambes, il est là !!! Lisa me dit de m'asseoir contre la 2ème SF. Je sais que nous sommes à la fin, c'est la position finale. Je pousse encore une fois... deux fois... Lisa me dit de venir prendre mon bébé. Il est là ? Sérieux ???? Oui, vite !!!

Je me penche et j'attrape le bébé sous les bras, je pense devoir encore pousser, mais non, il sort d'un coup et pousse aussitôt son 1er cri. Alors, aussi magique qu'incroyable, à peine l'ai-je touché que toutes les douleurs et toute la fatigue s'envolent aussitôt !!! Je pète la forme, comme mon bébé. Il est 19h25.

Ensuite, c'est assez flou... Je n'avais plus de yeux que pour mon bonhomme. Maël a à peine pleurer, dès que je l'ai mis contre moi, je lui ai chanté la berceuse que je lui ai chanté tous les jours depuis 9 mois et il s'est aussitôt calmé. Le papa était vers nous, hyper ému. Les SF ont nettoyé un peu Maël avec des linges, nous ont enveloppé tous les 2 avec des serviettes chaudes. Elles nous ont ensuite laissés quelques minutes tous les 3. Puis sont revenues pour la délivrance, couper le cordon et me faire un petit point de suture.

A nouveau, elles nous ont laissés seuls, une bonne demi-heure. Et sont revenues avec une table à roulette sur laquelle étaient dressés une nappe et un repas avec des bougies ! On a juste trop bien mangé (escalopes Viennoises, frites et ratatouille). Après le repas, elles sont venues peser Maël et le mesurer. Puis, je l'ai habillé et nous sommes allés passer notre 1ère nuit dans le petit appartement qu'elles mettent à disposition des parents. Nous y sommes rester 2 jours et demi. On avait juste l'impression d'être en vacances. Une SF passait le matin et le soir pour peser Maël, prendre sa T° et la mienne, voir comment j'allais. Mais sinon, nous étions libres de faire comme nous le sentions, comme à la maison !!!

Expérience extraordinaire ! Les SF ont toutes été géniales. Elles sont douces, très pro, et ont vraiment une autre approche que l'hôpital. D'ailleurs, quelques jours plus tard, alors que nous faisions un debriefing de l'accouchement avec Lisa, elle m'a dit qu'à l'hôpital ils auraient probablement fait accéléré le travail. Soit par césarienne, soit en faisant sortir Maël avec une ventouse. Alors que tout allait bien, pour lui et moi (durant tout l'accouchement, elles ont vérifié son rythme cardiaque toutes les 10 minutes), c'est juste un petit bonhomme qui aime prendre son temps et qui a décidé d'arriver en douceur. D'ailleurs, tout au long de ma grossesse, il a été un foetus très doux.

Alors, bien sûr, un accouchement naturel, on ressent tout, mais je suis fière de l'avoir fait et d'avoir pu offrir une telle venue au monde à Maël. Nous avons surtout été super bien préparés avec Lisa et l'haptonomie durant 6 mois. Accoucher ainsi, sans préparation préalable, c'est clair que c'est douloureux et qu'on la rote à fond. Mais bien préparer, c'est tout à fait gérable. Merci à toutes les SF qui nous ont accompagnés au cours de cette formidable aventure qu'est une grossesse et une naissance ! Merci pour le respect profond qu'elles ont pour les enfants et les parents, leur douceur, leur gentillesse et leur incroyable savoir-faire et professionnalisme.

Si je dois donner un petit frère ou une petite soeur un jour à Maël, j'espère avoir la chance de pouvoir à nouveau accoucher là-bas.

Merci à celles qui m'ont lu et bonne suite à vous toutes avec vos petits bouts !!!

bienvenue à votre petite bb.

Je lis ton récit magnifique et poignant sur la naissance de ton fils et je te félicite!

Ayant choisi aussi l'accouchement en MDN malheureusement au bout de 12h de travail intense mon bébé n'était pas engagé. Pour nous ce fut direction l'hopital et mon fils est finalement né par césarienne. Pour lui c'était juste juste il était en souffrance car les contractions n'étaient pas efficaces.
Je ne renonce pas pour mon secon à la MDN mais ce coup ci ce sera dans une structruce hospitalière.

tickerzz.com Ticker

C'est la MDN Le Petit Prince. à Givisiez, à côté de Fribourg.

Félicitation magnifique naissance

Magnifique récit pour un magnifique accouchement! Encore toutes mes félicitations et bienvenue à Maël! Très très bon choix! ;-) becos

Emilie heureuse maman de 2 lutins

N'est-ce pas Ptitange3007 ? lol

Encore tout le bonheur du monde à vous 3

Emilie heureuse maman de 2 lutins

Ouah. Très beau récit d'accouchement.
Ça donne envie !

Félicitations !

et bienvenue à votre petite bonhomme maël! très joli prénom!

Merci :-)

Félicitations ma belle!!!

Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

Félicitations pour ce bel accouchement, merci de nous l'avoir fait partager et bienvenue à Maël!!

.....
.....
Venez jeter un petit coup d'oeil à mes annonces!!
Je vends plein de jouets, d'habits de bébé fille et garçon!!

https://www.anibis.ch/fr/advertlist.aspx?mid=745585

J'étais obligé de commenter! Ton accouchement ressemble énormément au mien à la différence que j'ai accouché à la Frauenklinik, hôpital universitaire de Bâle ( excellent hôpital). J'ai eu la chance d'avoir des sages femmes extraordinaire qui m'ont soutenue tout au long et qui malgré la provoquation ( j'ai du prendre 3 cachets toutes les 6heures) on à finalement accueilli notre amour Marlone dans l'eau, naturellement, au bout de 36 heures ( 7 heures de vrai travail) à 19h25 comme toi! Voilà, juste pour dire que je pense que les sqges femmes ont un rôle plus qu'important et je remercierai jamais assez les "miennes".... Voilà plein de bonheur à toi et ta petite famille!

ça donne envie... je n'aurais cette fois-ci pas la chance de vivre ton expérience, puisque je n'ai pas "prévu" assez tôt... mais ça fait rêver ! et surtout, ça me rend impatiente de pouvoir souhaiter, à mon tour, la bienvenue au monde de ce petit être qui est au chaud au creux de mon ventre :-)))

bienvenue à Maël ! que ça vie soit remplie de rêves, de comtes et de moments merveilleux comme il y en a tant quand on sait les voir !

waouw quel magnifique récit j'en ai la chair de poule. Bravo et bienvenue à ton bonhomme

❤❤❤
Maman de 3 gnômes de 17 - 15 - 10 ans

Je m'incruste juste... Et je te rejoins, Lisa est une excellente SF. Elle m'a super bien épaulée pendant mon allaitement.

Encore félicitations pour la naissance, elle nous a aussi fait le suivi après la naissance concernant l'haptonomie!

Je ne peux que recommander elle comme sage femme!