Places en crèche/accueil familial de jour

Bonjour,
je suis enceinte de 8 mois et la question sur la garde de notre futur bébé commence à m'angoisser. Depuis février il est inscrit en crèche ou pour avoir un accueil familial de jour à Nyon pour novembre mais évidemment je n'ai toujours pas de places. N'ayant aucunes autres alternatives comme par exemple la famille qui pourraient le garder et ne souhaitant pas prendre de nounous non agréées, je me retrouve donc dans l'impasse. Aussi, nous ne pouvons pas nous permettre de rester sur le seul salaire de mon mari et au-delà de l'aspect financier, travailler même à temps partiel, reste un épanouissement pour moi.
Est-ce que l'une ou (l'un) d'entre vous aurait a connue pareille situation et qu'elles ont été vos solutions?
Si vous n'avez pas pu reprendre votre travail dans les temps avez vous eu des aides financières?

Merci beaucoup pour vos réponses !!!

Ça a été le cas pour les 2 enfants, région cossonay. Tant que bebe est pas né, Je crois qu'il faut pas trop en attendre du réseau de placement. Les 2x les places ont été trouvées /confirmée qq semaines avant la reprise du travail et ce malgré les telephones reguliers et que je connaissais tres bien la coordinatrice du reseau. C'est hyper stressant pour les parents mais malheureusement pas de solutions miracle.

Est ce que tu as essayé les crèches privées ? C'est plus cher mais en attendant ça peut dépanner. A savoir aussi que pour les bébés, y a plus de restrictions (nb de bebe/éduc, nb lit/chambre). Et dernier point, très souvent les changements sont lié à la rentrée scolaire en août.

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Maman de 3 p'tits mecs de 2013, 2015, 2019 (hémophile)

Pour mon premier, il me fallait 3 jours de crèches. Quand j'ai commencé, ils ont pu trouver de la place pour 2 jours. Le jour restant, j'ai fait appel à une maman de jour non agréée... Pas top comme solution mais on n'avait pas le choix et ça m'a bien rendu service mais elle ne l'a gardé seulement 1 mois.
Les 2 mois suivants, on a pris congé entre mon mari et moi pour le garder ce jour là. Et le dernier petit mois, mon mari s'est fait viré de son job il était donc au chômage et pouvait s'en occuper. On avait aussi regardé pour une crèche privée mais ça coûte un rein par mois...

C'est stressant, je sais... Et je n'ai aucune solution à te proposer... Mais comme le dit @Marmotte87 il y a beaucoup de départ en août vu qu'une partie des enfants commencent l'école. Tu auras peut-être une réponse à cette période.

Je vis dans le Jura bernois et à partir de l'année prochaine, les enfants dont l'un des parents ne travaille pas ne seront plus admis en crèche et il me semble que la tendance commence à envahir la Suisse pour vider un peu les crèches et palier à ce manque de places pour les parents qui travaillent.

- - - - - - -
www.supermamans.ch
04.2013 essais BB1
26.07.14: TG+C13 / 27.09.14: 12sa IMG -> 7sa GNE
07.05.15: TG+C6 / 14.05.15: 5sa FC
16.06.15: TG+C1 / 28.02.2016 : bébé est là
BB2
27.11.18: TG+ / prévu pour août 2019

Bonjour,

Je sais pas comment c'est saturé chez vous, mais nozs avons su seulement en janvier (bébé né en novembre, reprise du travail debut avril) que nous avions une place en crèche.

Bonne recherche, c'est effectivement stressant de pas savoir si on a une place ou pas

Bonjour,
Je te comprends parfaitement. J'ai eu 2 enfants et dans les deux cas aucune place dans les crèches ou mamans de jour agrées, malgré l'inscription à mon 3ème mois de grossesse.
Voici les solutions que j'ai trouvées:
1) crèche privée, oui très chère mais c'est mieux qu’arrêter de travailler (et puis dis-toi que c'est provisoire, en attendant une place)
2) maman de jour non agrée. Au début j'étais comme toi, plutôt réticente, mais j'en ai trouvé une qui était une perle et qui a finalement gardé mon fils 4 ans. N’élimine pas cette possibilité!
J'ai eu une place en crèche seulement quand mon fils avait 2 ans et demi, et seulement pour 2 jours par semaine.
Bon courage!

Merci à toutes pour vos réponses. Je vais effectivement envisager d'autres alternatives telles que nounous non-agréées.
Mon petit poussin devrait venir d'ici fin juillet début août et étant mon premier bébé je trouve dommage de devoir s'angoisser pour ce type de problème. Concilier vie pro et maternité ce n'est vraiment pas facile, mais c'est encore un autre sujet.
En tout cas je trouve ce forum vraiment super et il y a beaucoup de soutien.

Attention car si j'ai bien compris tu es sur le canton de Vaud et les mamans de jour (donc où tu amènes ton enfant chez elle) au noir sont interdites. Je crois que la maman de jour et vous pouvez être amendés si ça venait à se savoir...

J'attends de voir si les autorités oseront seulement amender des parents désespérés et des mamans de jour au noir qui sont vitales pour combler les (gros) trous de l'accueil de jour. Pour la plupart d'entre nous qui ne sommes pas rentiers, nous sommes obligés de travailler pour vivre. Alors soit on se met tous au social, soit on ne fait plus d'enfants. L'absence de pré ou de para scolaire m'exaspère au plus haut point, c'est une pure aberration!

Et une nounou à domicile ?

Je t'assure que dans le canton de Vaud il y a des centaines de mamans de jour non déclarées! Beaucoup qui font ce travail depuis 20 ans et qui sont très compétentes. Tout le monde le sait et tout le monde les connaît. Personne fait des contrôles ni des amendes!
La majorité des familles de mon entourage ont été "sauvées" par ces mamans de jour car le réseau officiel est saturé.

Je voudrais aussi ajouter certaines informations "non officielles" mais qui pourraient t'aider:
- plusieurs mamans de jour agrées gardent aussi des enfants au noir, car les conditions de garde sont très strictes et certaines se retrouvent seulement avec 1 ou 2 enfants à garder. Cela dépanne énormément de parents.
- le plus important dans le choix d'une garde, à mon avis, est la confiance envers la personne ou la crèche.
- des mamans de jours agrées incompétentes existent aussi, alors il faut bien discuter et faire connaissance.
C'est très difficile et très stressant mais sache que nous sommes toutes passées par là et à la fin tu vas trouver une solution!
Il faut juste penser à toutes les possibilités et élargir les recherches.
Encore plein de courage!

Alors d’expérience j’éviterais le début de crèche au mois de novembre car les enfants naissent avec un système immunitaire vierge et en collectivité ils attrapent tout les microbes de l’hiver portés par les copains (rhume, otites, bronchiolite, gastro, varicelle bref...)

Hors la crèche ne prend pas les enfants malades!!! si tu n’a pas d’autres aide à côté pour pouvoir faire garder ton enfant malade, c’est vraiment source de stress au boulot...

L’accueil familiale de jour et les nounous sont beaucoup plus flexible sur ce point tout en limitant le partage des microbes... tu y gagnera en qualité de vie crois moi...

J’ai du sortir ma fille de la creche vers ses 8mois pour raison medicale et j’avais trouvé une place en urgence chez une nounou agrée... il ne regarderons ton dossier que vers septembre je pense, apres la naissance de ton bebe dans tout les cas... ne stress pas... commence à les harceler vers septembre, tu aura ta place...

La creche c’est tres bien lorsque l’enfant est un peu plus grand vers 18mois/2 ans... ou dès qu’il sait se moucher tout seul et te dire ou il a mal...(Anne elsa traumatisée par l’usage des mouche-bebe à 2h du matin)

Je suis pas tout à fait d'accord avec toi. Les 2 premiers hivers de mes garçons ont été chaotiques, gardés par une maman de jour mais ils ont enchaînés les rhumes, otites (1 par mois le premiers hiver) et grippes. Oui la MDJ est plus flexible mais un bebe/enfant que tu peux pas coucher ou qui a de la fièvre sera toujours mieux chez lui et se remettra plus vite en étant chez lui au calme.

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Maman de 3 p'tits mecs de 2013, 2015, 2019 (hémophile)

Pour la crèche, comme Marmotte87, ma première a commencé en octobre (à 4 mois) et n'était jamais malade, ma seconde en avril (5 mois) a plus morflé sur les rhumes et petits virus, même si cela s'est bien passé. En outre c'est souvent le deuxième hiver qui est plus pénible, en particulier si tu allaites.
Pour l'accueil MDJ ou crèche, je suis autour de Nyon, on nous a proposé un accueil en crèche en mai pour septembre (ils se bougent +/- 3 mois avant l'entrée), mais on demandait un temps plein et ils n'avaient qu'un 70%. En outre on avait initialement demandé septembre pour finalement déplacer à mars l'année suivante et cela n'avait même pas été répercuté dans le système. Mon expérience c'est que si tu demandes du temps partiel, et si en plus tu arrives à avoir de la flexibilité sur les jours de garde, tu auras ta place. Les jours les plus pris sont le lundi et le jeudi pour info.
Et si jamais tu dois trouver une alternative temporairement, tu peux me MP j'ai une excellente nounou à domicile dans mon carnet d'adresse, c'est une perle, elle a de l'expérience en crèche et elle habite Nyon.

Je te contacterai si jamais j'ai besoin d'une nounou en dernier secours. C'est toujours plus rassurant d'avoir un avis d'autres mamans pour les personnes qui gardent nos enfants ou futurs enfants.
Bonne journée.

Effectivement c'est stressant tout ça! Je suis éducatrice en crèche (sur Lausanne) et c'est vrai que c'est globalement assez saturé un peu partout. Mais parfois on peut avoir un coup de bol et les jours dont on a besoin sont ceux qui sont libres à la crèche. Tant que ton bébé n'est pas né, les réseaux et crèches privées ne peuvent pas te confirmer la place, généralement on te demandera de rappeler après la naissance.

Pour mettre toutes les chances de ton côté, inscris toi aussi en crèche privée pour faire le tampon entre le moment où tu reprends le travail et celui où une place se libérera en crèche subventionnée (ou communale, selon les endroits). En ce qui concerne les mamans de jour agréés, tu devrais trouver une place via le réseau. Tu peux aussi regarder pour une nounou à domicile. Je suis dans le même cas que toi, pas de famille dans le coin, des voisins qui travaillent (pis bon, tu veux pas leur laisser ton bébé avec la gastro non plus MDR!), des amis occupés aussi la journée donc ça fait vite peur. Heureusement j'ai eu un coup de chance, la crèche avait des places pour les bébés donc j'ai pu le mettre juste en bas de chez moi. Je ne sais pas combien de jours tu as besoin mais tu peux aussi regarder avec des étudiantes HEP ou infirmières... assez de confiance et peut-être avec des jours libres... ça peut s'apparenter à du babysitting où tu peux passer par chèque emploi au cas où.

Pour les maladies, comme dit plus haut, c'est vrai qu'il peut y avoir plus de risques quand un enfant commence la collectivité en plein hiver mais ce n'est pas toujours vrai. Certains enfants seront malades en continu durant 2 ans et d'autres aucun souci alors qu'ils commencent la crèche en pic épidémique. Et en cas de maladie, il y a aussi un service de La Croix Rouge qui s'appelle Chaperon rouge. Une infirmière puéricultrice vient garder ton petit bout à la maison. Bien sûr ce n'est pas évident de laisser son enfant à une inconnue et ça a aussi un coût mais pour avoir testé plusieurs fois, ça peut bien dépanner!

Courage, je suis sûre que tu vas trouver une solution!

Coline

Maman d'un petit Luca né le 29.05.2014 et d'une petite Ambre née le 30.01.2020

Alors, juste pour répondre sur le service Chaperon rouge,
déjà non ce sont ni des infirmières ni des puéricultrices. Elles ont simplement suivi la formation croix rouge de garde d'enfant à domicile, qui est certainement très bien par ailleurs.
En outre le tarif est vite prohibitif. Chez nous ça serait 40.- de l'heure, tu paies l'heure de pause qu'elle doit prendre à midi également, le temps et les frais de déplacement, donc c'est vite plié, soit on pose un jour de maladie soit on trouve une babysitter nous.

Pas de réponse avant la naissance en général. De plus les groupes se font généralement 2x par an max, pour janvier et août. Du coup réponse vers novembre et mai. N'oubliez pas de les relancer régulièrement et à activer plusieurs pistes

BB1 en 2017 <3 C24, 5 IAC, et enfin!
Rebelote pour BB2, débarquement prévu en 2020
Le chiffre 5 est visiblement notre allié

Pas de stress pour l'accueil de jour à Nyon, pour ma fille née fin août, j'ai eu une réponse à Noël. Est-ce que tu t'es inscrite sur la liste d'attente? J'ai en effet entendu que les crèches à Nyon sont hyper saturées.
Sinon, suivant ton quartier, tu peux t'inscrire à la Boironette qui est une crèche privée à 135 francs la journée je crois. Il y a aussi Pop et Poppa à Terre-Bonne, ils ont toujours des places.

Merci pour tous ces retours. Je suis rassurée de constater qu'ils donnent des réponses souvent en dernière minute.
@Zlatan: oui je me suis inscrite sur les listes depuis février, cependant comme je n'ai pas de voiture j'ai choisi des crèches qui sont proches de chez moi pour que se soit plus pratique. Evidemment ça réduit les chances d'une place aussi.
Bonne journée !