Séparation d'un homme "pervers narcissique"

Bonjour à toutes,

Je vous écris pour demander des pistes d'aide.
Mariée au papa de mon fils depuis 2014, nous nous sommes séparés en mai de cette année (2019). Je lui ai demandé de partir de la maison. En effet, depuis la grossesse où j'attendais mon fils (en 2016), nous avons eu de nombreuses et violentes disputes. au départ, nous n'étions pas d'accord sur l'éducation et la fréquentation de la famille de mon mari: envahissante et étouffante, et cela a dégénéré en conflits presque quotidiens.
Ce que je lui reproche entre autres: pas de violence physique directe mais beaucoup de violence psychologique: a brisé des objets, m'a menacé de "tout casser", de se suicider. C'est quelqu'un qui perd le contrôle lors de disputes. Ainsi, pour me protéger et protéger mon fils, j'ai décidé d'arrêter la relation.

Je suis très en souci pour mon fils qui va avoir 3 ans et qui doit continuer à voir son père et aussi car il a quand même assisté à des scènes depuis sa naissance.
Nous sommes en procédure légale actuellement et je réalise qu'il a tout du pervers narcissique: il joue l'homme et le papa idéal devant les avocats.
J'aurai besoin de parler à quelqu'un qui connaît les dangers de ce type de personnage, des adresses, des contacts et des conseils pour éviter que mon fils ne soit trop confronté à cela à l'avenir.
MERCI D'AVANCE

une maman très angoissée et soucieuse pour son fils

Hello,

Mais tu cherches quoi comme aide: un psy un pédopsy? car ton fils vit surtout une séparation confluctuelle et a peut-être besoin d'aide ou de soutien....

Car sans doute quand ton ex est seul avec ton fils il ne va pas y avoir de violences car c'est dans l'interaction avec toi dans le cadre du couple que cela se passe, en principe il y a une victime pour ces hommes...Peut-être tu as vu sur ce site combien de femme sont séparées apparemment de maris PN, manipulateurs et ont leurs enfants qui sont gardés par moment chez eux ou en garde alternée, la loi recommande le plus souvent les gardes alternées.
UN problème est que les manipulateurs ne reconnaissent JAMAIS qu'ils le sont ou pourraient avoir un soucis narcissique, puisque c'est TOI ou l'autre qui a un problème!

j'ai vu 2 livres qui sont sortis à Payot, sur" les enfants des PN et manipulateurs, " et je me demande en effet comment les enfnats d'un parent manipulateur dans le couple sont influencés....ayant eu une mère manipulatrice à mon égard (pas dans le couple), je peux réaliser que à 40 ans les conscéquences énormes qu'il y a eu sur mon développement dans l'enfance et la carence affective .

Courage en tout cas....


"A la matière se vouer, c'est broyer des âmes; en l'homme se contempler c'est édifier des mondes" R. Steiner

Merci pour ta réponse!
Je dirai les 2 un psy pour moi et un pédopsychiatre pour mon fils!
Ce qui est affreux c’est que devant la justice je dois presque encore me justifier comme si on ne me considère pas vraiment comme une « victime ».
Pour mon fils, je trouve qu’assister à de la violence est déjà inacceptable donc j’ai envie de me battre.
Et je pense en effet que lorsqu’un des parents est pervers avec son enfant, c’est destructeur pour l’enfant aussi.

Pour ton fils et éventuellement toi, tu pourrais aussi faire de la kinésithérapie ou une thérapie similaire pour ne pas garder "encrer" ce qu'il se passe avec le papa et tenter d'avoir un développement le plus adéquat possible.

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
Maman de 3 p'tits mecs de 2013, 2015, 2019 (hémophile)

... une séparation houleuse il y a 5 ans avec une fille d'un an et demi, je dirais qu'elle s'est fait une idée (et une raison) avec le temps sur les choses qu'elle pouvait attendre de son papa, ses défauts et comme vivre avec.
Au départ elle idéalisait son père (vu comme un sur-homme…), mais avec les années (et elle n'a que 6 ans) elle a réalisé petit à petit des choses. J'ai essayé de l'accompagner du mieux que j'ai pu, càd. en la laissant exprimer et en validant ses sentiments, et en essayant le mieux possible de ne pas laisser mes propres sentiments interférer dans la relation avec son père. Car pour moi c'est important qu'elle puisse construire sa propre relation, qui sera forcément avec des modalités très différentes de celle que j'ai avec mon ex... Y compris si c'est un pervers narcissique, il peut se comporter correctement (ou pas…) avec ses enfants, indépendamment (ou pas) de la relation qu'il y a entre les ex-partenaires.
J'ai dû beaucoup lâcher prise sur mon influence dans leur relation: au départ je voulais que tout se passe bien pour ma fille et mon ex, donc j'y ai mis une énergie incroyable. (Je devais "obliger" mon ex à voir sa fille car aucune volonté de son côté.) Mais petit à petit j'ai tout lâché car je me suis rendue compte que je n'en pouvais plus, et que finalement ils étaient seuls responsables de ce qu'ils faisaient de leur relation. Quitte à ce que - au pire - l'un des deux coupe les ponts avec l'autre.
Si jamais, j'ai vu qqs psychologues durant cette période, et celle qui nous a le plus aidé (autant moi que ma fille) c'est Mme Patricia Minghelli à Lausanne, j'ai eu une super relation avec elle et elle m'a beaucoup soutenue. Elle travaille dans le cabinet du Dr Belleux juste au-dessus de la gare.
Bon courage à toi dans cette période difficile!

Je te remercie énormément pour ta réponse, qui je dois dire, m'a pas mal réconfortée dans le sens que moi aussi, j'aimerais beaucoup interférer dans la relation entre mon fils et son père mais qu'au final, je me rends compte qu'ils ont leur "propre relation" et que je n'y peux pas grand chose (malheureusement ou heureusement).
Je vais contacter cette psy et voir si je peux me faire accompagner par elle.
Ton ex n'a pas continué à manipuler ta fille contre toi? Et comment va ta fille aujourd'hui? J'espère que tout se passe au mieux pour elle.
Et pour toi, as-tu pu retrouver un équilibre?
MERCI encore pour tout et je vous souhaite le meilleur

Je confirme que Minghelli est absolument formidable.

C’était il y a 10 ans, ma fille n’avait que 6 semaines quand je me suis séparée de son PN de père. A ses 9 mois, j’ai pris contact avec un pédopsychiatre pour qu’il accompagne ma fille dans son évolution, particulièrement en rapport avec mes rapports plus que conflictuels avec son père. 7 ans plus tard il a fait une dénonciation de son père à la justice et elle ne le voit plus depuis des années (il peut la voir dans un espace surveillé mais s’y est toujours refusé). Certains PN ne se conduisent comme tels seulement avec leur compagne, mais d’autres font du mal à tout leur entourage, enfants compris. Donc mon conseil est d’entourer ton enfant des personnes qui pourront sonner la sonnette d’alarme si ton ex dépasse les bornes avec ton enfant et qui sauront se faire entendre. Courage à toi.

Merci pour ton témoignage. Si j'ai bien compris le pédopsychiatre a dénoncé ton ex conjoint?
Y a -t-il eu des choses graves qui se sont passées avec ta fille?
Oui, c'est bien ma crainte qu'il soit aussi violent parfois avec mon fils. Vu que c'est quelqu'un qui perd trop facilement la maîtrise de lui-même.

Oui, le pédopsychiatre a dénoncé le père de mon aînée au Spj et à la justice de paix. Ce qui s'est passé a été jugé suffisamment grave pour que le juge statue qu'il ne peut plus voir sa fille qu'accompagné. Ce qui permet de limiter les débordements dont sont coutumiers ce type de personnage.
Le problème dans les relations avec les pn c'est qu'ils nous font passer nous pour les déséquilibrées. Et que c'est leur parole contre la nôtre. Du coup ça vaut vraiment le coup de confier l'équilibre de l'enfant à un professionnel qui saura faire la part des choses entre les parents et qui saura se faire entendre en cas de problème.
Je suis très heureuse d'avoir pris cette décision quand ma fille était toute petite. Car ce garde-fou a bel et bien permis de la protéger...