Se séparer malgré entente

Bonjour,

Je viens poster ici car je suis complètement perdue, dans mon couple, dans ma vie...
Après de nombreuses années de couple, 3 enfants, un mariage, une maison, on s'essouffle. Plus de projets, plus de plaisir à être en couple, plus de désir depuis un moment et maintenant même plus de tendresse.
Pourtant on ne peut pas dire qu'on ne s'entende plus, il n'y a pas réellement de conflits mais on ne semble plus être en phase.
On en parle et on évoque la séparation. Mais ça paraît fou, pour quelles raisons ? Faut-il s'armer de patience et "attendre" que les enfants grandissent pour que ça aille mieux, avec le risque qu'on finisse par se détester ? C'est une véritable crainte qu'on a évoqué, et on préfère se séparer avant de devenir comme bon nombres de couples que nous voyons se déchirer devant nous.
Le question que je me passe en boucle dans ma tête tous les jours...et qui fait que de plus en plus souvent je me retrouve debout à une heure comme celle-ci à cogiter, c'est que je ne sais pas si c'est "abandonner" trop vite, ou partir trop tard...je me dis que ce n'est pas catastrophique, que c'est mieux de me concentrer sur les enfants, voir comment ça évolue, attendre....mais peur de devenir une vieille aigrie et de me perdre....

Gros dilemne....
J'espère ici pouvoir échanger avec des femmes qui sont passées par les mêmes questionnements que moi et qui pourront me partager leur expérience....

Merci d'avance de m'avoir lue

J'ai surtout envie de vous demander: est ce que vous vous aimez encore?
Si c'est le cas ça vaut la peine d'essayer d'arranger les choses.

C'est une question à laquelle j'ai de la peine à donner une réponse... mes sentiments sont-ils encore amoureux ou plus que du respect, de l'affection pour tout ce qu'on a vécu et construit ensemble... donc mon sentiment est plutôt que non... pour lui je ne sais pas... il ne semble pas avoir plus envie d'essayer de sauver notre couple...

C'est une question à laquelle j'ai de la peine à donner une réponse... mes sentiments sont-ils encore amoureux ou plus que du respect, de l'affection pour tout ce qu'on a vécu et construit ensemble... donc mon sentiment est plutôt que non... pour lui je ne sais pas... il ne semble pas avoir plus envie d'essayer de sauver notre couple...

Salut,

Comme la réponse précédente, je pense que si vous avez envie, déjà aller voir une thérapeute spécialisée voir s'il y a moyen de rallumer la flamme comme on dit.

On s'est séparés après 13 ans de commune, deux enfants et une maison
La vie rêvée, jamais aucune dispute, d'accord sur toutes les grandes lignes (éducation, mode de fonctionnement...) mais... Plus rien. De mon côté du moins.

J'avais 31 ans et je ne me voyais pas continuer comme ça toute ma vie.
Alors oui certains ont dit que l'on abandonnait, mais les gens trouvent tjs qqch à redire.

On a fait qques mois de thérapie, mais au fond de moi je savais. Lui était au départ convaincu qu'il y avait qqch à sauver, mais j'ai l'impression avec le recul qu'il savait aussi.
On s'est séparés officiellement en juillet l'année passée, en novembre je déménageais, en janvier cette année la maison était vendue. Tout est allé vite mais bien. On s'entend parfaitement bien, la garde ! artagée se passe à merveille. On fait les anniversaires de nos enfants les 4. On s'arrange / se dépanne avec plaisir.

A mon sens il savait aussi et le sentait, car il s'est remis en coupe et a présenté la fille à nos enfants.

Peut être qu'on a abandonné, mais on est mieux maintenant. Bien sûr que c'est pas ce que j'avais imaginé pour nos enfants, mais à mon sens, les enfants voient qu'on tient tjs le même discours, qu'on s'entend très bien, qu'on se parle, qu'on s'aide, qu'on les aime. Et ça... Tous les jours, séparés ou ensemble.

Merci pour ta réponse, dans laquelle je me retrouve, même tranche d'âge et même temps de couple grossomodo...même sentiment.
Au fond de moi j'ai l'impression que c'est fini que la flamme de reviendra pas. Mais je me questionne, est-ce que j'en attends trop, est-ce ainsi que va la vie après x années de couple...? C'est tellement difficile, par moment je déprime (p.ex je me rend compte que je remarque tous les couples amoureux ou les vieux qui se tiennent par la main tellement mignon que ça me paraît irréel !!!!) Et d'autres moments où c'est plus détendu à la maison, qu'on passe un moment agréable avec les enfants et je me sens bien et je me dis que c'est trop bête de tout gâcher....mais l'élan d'aller dans ses bras, je ne l'ai plus. Et lui non plus. Si je sentais qu'il a envie que je compte pour lui, moi en tant que femme et pas la mère de ses enfants, je verrais peut-être les choses autrement. Certainement que pour lui c'est difficile aussi s'il ne sent pas cela chez moi non plus, je le conçois. J'ai l'impression que c'est le serpent qui se mord la queue !

Je lui ai proposé la thérapie de couple mais il ne voit pas de sens. Pour lui le problème vient de notre surmenage avec les enfants (parcours assez compliqué). Après il est pas complètement fermé à l'idée si j'insiste. Mais j'aimerais qu'il adhère, sinon ça me paraît perdu d'avance.
Pour l'instant, j'ai décidé de commencé un suivi pour moi-même. Ça me permettra de faire le point sur ma vie, mes sentiments, m'exprimer sans risquer de le blesser. Ça m'aiguiller certainement si ça vaut la peine de repousser la thérapie de couple.

Merci en tout cas pour ton témoignage qui me rassure aussi par rapport à une séparation qui peut "bien" se passer.
Au niveau de la vente de la maison, est-ce que je peux te demander quelles ont été vos réflexions/propositions par rapport à cela ? C'est bien sur un aspect qui me fait peur...j'aimerais que l'environnement des enfants soient le moins changé possible si on doit se séparer. Et donc, qu'on garde la maison...au moins un certain temps...que no3 commence l'école p.ex et que je puisse augmenter mon pourcentage, donc plus facile pour assumer 2 loyers d'appartement...

J'ai été dans se questionnement puis j'ai sauté le pas. J'ai décidé que stop, j'avais le droit d'être heureuse, lui aussi, et ensemble ça ne fonctionnait pas. On s'est donc séparé, et aujourd'hui encore, près de 2 ans après, c'est mon meilleur ami. On discute de tout, on partage beaucoup également de par notre fille de 4 ans, franchement je regrette pas. Le seul "regret" que je pourrais avoir c'est que ma fille a du coup ses parents qui ne vivent plus ensemble. Mais vraiment, pense à toi, à vous et une séparation tout en ayant cette vision de "tout va bien" ne va que vous aider. Tu sais parfois l'habitude et la routine peut tuer un couple. Ne vous quittez pas en regrettant de ne pas avoir essayé, pour ne pas vous morfondre par la suite, mais si vous êtes les 2 sur la même longueur d'onde à ce niveau là, c'est peut être pour une bonne raison.

Pareil qu'au dessus, on fait les anniversaires ensembles, la garde partagée se passe super bien, on est toujours là pour rendre service à l'autre. J'ai un nouveau chéri et avec lui aussi c'est l'entente parfaite. Quoi de mieux pour le bonheur de notre princesse.

En tout cas courage, des choix pas simple de la vie.

------
Essais bb1 mai 2016 / C3: +++ 28.08.16 ---> DPA 1.5.2017
Ma princesse est née le 9.5.2017
Essais bb2 pour moi-bb1 pour chéri depuis mai 2020. FC précoce en août 2020.

Merci pour ton témoignage qui me donne un peu de baume au cœur.... apparemment c'est possible de faire une bonne séparation !

Merci pour ton témoignage qui me donne un peu de baume au cœur.... apparemment c'est possible de faire une bonne séparation !